Les pratiques de l’ approche systémique

Bien que l’approche systémique interactionnelle regroupe plusieurs écoles de psychothérapie, on peut tout de même faire ressortir certaines pratiques communes.

Le but du psychologue systémique est d’amener un nouvel équilibre chez une personne ou un système dysfonctionnel. Pour ce faire, il utilisera les ressources personnelles et relationnelles de la personne en vue d’une découverte de nouvelles manières de fonctionner.

Il s’agit donc d’une approche « active » centrée sur le changement concret par le biais de recherches de solutions nouvelles. Dans l’approche systémique, le psychologue s’intéresse à la façon dont les problèmes se manifestent dans le présent plutôt que par le passé. Le passé est vu comme un ensemble d’apprentissages se reflétant et définissant l’identité du client ici et maintenant.

Les techniques utilisées dans l’approche systémique

Le psychologue systémique se concentrera au tout début de la psychothérapie sur les difficultés centrales et le problème présent le plus aigu vécu par le client. En plus d’utiliser les techniques traditionnelles de psychothérapie, le thérapeute se servira de techniques spécifiques à cette approche.

Mentionnons à cet égard la technique de prescription de tâches telles que par exemple des expériences d’observation et de communication. Les injonctions comportementales, le questionnement circulaire, le recadrage et l’utilisation du paradoxe sont aussi des techniques associés à l’approche systémique. Ajoutons aussi à cette liste les méthodes du récit de vie, du génogramme et de la carte familiale.